Le réchauffement climatique pourrait faire disparaître l’effet rafraîchissant des nuages

Les concentrations élevées de dioxyde de carbone dans l’atmosphère peuvent entraîner la dispersion des bancs de nuages ​​qui reflètent environ 30 à 60% de la lumière du soleil qui les frappe, ce qui revient à refléter environ 4 à 7% de l’énergie du soleil.