Amazonie: une source inconnue rejette un gaz nuisible pour l’atmosphère

Les forêts tropicales telles que l'Amazone (ci-dessus) représentent moins de chlorométhane atmosphérique qu'on ne le pensait auparavant. Crédit: Pete Oxford / Minden / NPL

Selon une étude publiée le 8 février 2019 sur le site atmospheric-chemistry-and-physics.net, un composé appauvrissant la couche d’ozone est émis depuis les forêts tropicales. Ce qui suggère aux scientifiques la présence d’une autre source, non identifiée pour le moment, produisant le gaz chimique destructeur